Non pas qu’elle soit un épisode affreux de l’histoire humaine , ou une quelconque volonté de minimiser ce génocide , mais force est de constater que le pleurnichement constant et le commerce mémoriel de ces massacres perpétrés par ( la plupart du temps) des membres de cette communauté pousse à la suspiscion .

Rappelons que les juifs ne sont pas les premiers à avoir souffert des camps de concentration ( cf les camps de concentration des anglais avec les Boers ) et ne sont surement pas les premiers à avoir subit un génocidé en bonne et due forme .

Des peuples millénaires ,encore actuellement massacrés, que ce soit physiquement ou culturellement , ne passent pas à la TV H24 , ne polluent pas nos débats ou nos programmes télévisuels avec la référence de leur triste sort … encore et encore

Nous pourrions citer les Assyriens , Arméniens , Grecs pontiques . Trois peuples génocidés au nom de l’islam par l’Empire Ottoman .

Ou sont leurs représentants médiatiques ? Ou sont leurs puissants lobbys cherchant à faire reconnaitre et traduire en justice les gouvernements coupables de la violence religieuse .

On en a marre de votre SHOAH vous nous sortez par les trous de nez , place aux autres génocidés .

Massacre_des_Assyriens

Le nombre de génocides portés à l’encontre des Assyriens peut être estimé à plus d’une trentaine. Parmi les plus récents, ceux des années 1800, siècle durant lequel plusieurs vagues de massacres ont frappé la population assyrienne. Au XIXème siècle, des centaines de milliers d’Assyriens ont été assassinés dans l’Empire ottoman, dont plus de 100 000 de 1895 à 1896

Durant le mois d’octobre 1895, les massacres de masse des Assyriens ont débuté à Diyarbakir et se sont répandus partout dans l’Empire. Les massacres à l’encontre de ce peuple atteignent des niveaux sans précédent, des événements horribles ont lieu aux quatre coins de l’Empire Ottoman, au cours desquels un grand nombre de personnes ont émigré, ont été convertis de force à l’islam ou assassinés. On dénombre environ 100 000 Assyriens (répartis dans un peu plus de 245 villages) convertis de force de cette manière. Des milliers de jeunes filles et femmes ont également été forcés à entretenir les harems turcs et kurdes ( …..)

Le 4 décembre 1922, le Conseil national des Assyro-Chaldéens a déclaré dans ses notes diplomatiques que le nombre total de décès était inconnu. Ils estiment que près de 275 000 Assyro-Chaldéens sont morts entre 1914 et 1918/ Cependant, ce chiffre avancé à l’époque est discutable et contradictoire compte tenu du fait que la population assyrienne de l’Empire ottoman était d’environ un million avant le génocide, et s’est vu réduite au nombre de 100 000 à 250 000 à la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Compte tenu de ces éléments et de nouveaux rapports plus précis publiés après 1922, l’on retient le plus souvent le nombre de 500 000 à 750 000 victimes, représentant environ 70 % de la population assyrienne de l’époque

Génocide Arménien

Le génocide arménien est Considéré comme l’un des tout premiers génocides du XXe siècle, il a coûté la vie à un million deux cent mille Arméniens d’Anatolie et du haut-plateau arménien ( 2/3 de la population arménienne )

Génocide des grecs Pontiques

Selon la Ligue Internationale pour les Droits et la Libération des Peuples, entre 1916 et 1923, près de 350 000 Grecs originaires du Pont furent massacrés. Merrill D. Peterson indique 360 000 victimes ( estimation basse )

Advertisements